Critique : Hanazakari no kimitachihe
5.0Note Finale
Note des lecteurs: (2 Votes)

Aujourd’hui grand classique des dramas japonais en vue. « Hanazakari No Kimitachi E » est un drama qui ne laissera personne indifférent car on y trouve un casting judicieusement établi pour la gente féminine, et des délires en pagaille pour ses messieurs.

Alors parlons un peu de l’histoire! « Ashiya Mizuki » (Horikita Maki) est une jeune fille qui souhaite intégrer une école de garçons afin d’être proche de son idole « Sano Izumi » (Oguri Shun). Mais pour intégrer cette école, elle devra se travestir. Présenté ainsi, on dirait le résumé de pleins de dramas, et cela peut paraitre trés « mielleux », mais ici, le ton de l’humour est la principale trame, et la romance n’est pas du tout au premier plan.

Et c’est là que la folie de ce drama commence! L’école se décompose en 3 dortoirs, celui des art martiaux, celui du théatre et celui du sport, « Ashiya Mizuki » va se retrouver forcer de choisir l’un d’eux, et elle rejoindra bien sur celui de « Sano ».

Mais c’est à ce moment là qu’on découvre que dans cette école, il y a diverses compétitions entre les dortoirs, « Mizuki » va se retrouver embarquée dans tout pleins d’histoires ou elle devra toujours cachée aux autres la vérité. Et vu la bande de « foufous » qui étudient ici ça va s’avérer trés compliqué. Enfin étudié est un bien grand mot, car ils ne sont aps souvent en cours! xD

En plus de ce duo de choc, nous retrouvons un casting assez connus! (bien que pour moi à l’époque, il ne l’était pas tant que cela). On découvre donc ici un « Ikuta Toma » dans le rôle de « Nakatsu » qui est vraiment marrant, gaffeur et trés attachant, il vole d’ailleurs pratiquement la vedette à « Oguri Shun ». Il s’avére qu’il tombe sous le charme de notre petite « Muzuki », mais il pense que c’est un homme, bons nombres de ces monologues et délires sont mémorables. Mais on a aussi au casting « Mizushima Hiro » en chef de dortoir, et tombeur de ces dames, « Yamamoto Yusuke » qui peut ressentir les « auras » des gens, « Kimura Ryo » en amoureux fous du chef de son dortoir ou encore « Shirota Yu » en rival absolu de « Sano ». Je ne vous les cite pas tous, car cela serait trop long, mais chacun trouvera ici un chouchou.

Tout les persos sont assez loufoques, enfin presque parce que « Sano » parait du coup trop normal par rapport au reste de la bande. Certains m’ont vraiment beaucoup fait rire, comme « Ikuta Toma » cité plus haut, mais aussi les deux chefs de dortoirs qui sont totalement déjantés « Oscar » (Kyo Nobuo) et « Tennoji » (Ishigaki Yuma). San oublier bien sur, les « Hibari Four »! lol

Enfin vous l’aurez compris, si vous cherchez un drama pour vous marrer du début à la fin, « Hanazakari no Kimitachi e » est fait pour vous. De l’humour, de l’amour, de l’amitié et tout pleins d’autres choses en font un incontournable. Voilà un drama qui fait bien travaillé les zygomatiques.

Il est pour moi, un des meilleurs dramas à choisir pour découvrir les séries japonaises. Par contre, petit conseil, si vous n’adherez pas au délire dés le début passez votre chemin car la folie est constante ici, et c’est cela qui est bon!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Critique : Hanazakari no kimitachihe