Il y’a des années ou certains festivals font n’importe quoi au niveau de la sélection, l’année 2012 est de celle-là à Venise. Cette année (29 août-8 septembre), la Mostra a sans aucun doute la sélection la plus intéressante de l’année, tout festival confondu : Terrence Malick, Brian de Palma, Olivier Assayas…Si on ajoute à cela Takeshi Kitano (OUtrage 2), Kim Ki-duk (pieta) et Brillante Mendoza (Thy Womb), on obtient ce qui pourrait être l’addition la plus compliqué de l’année.

Personnellement, je n’ai jamais aimé tous les films de Kim Ki-duk et si Locataires fait exception, je trouve que d’autres sont très chiant. Du coté de Brillante Mendoza c’est différent, je ne comprends pas pourquoi il n’a pas une reconnaissance plus importante chez nous, il reste évidemment Takeshi Kitano qui revient avec la suite de ce qui reste pour lui le plus gros succès au box-office…suspense, suspense.

 

Bien evidemment ils ne sont pas les seuls en compétition :

To the Wonder, de Terrence Malick (Etats-Unis)

Après mai, d’Olivier Assayas (France)

Outrage : Beyond, Takeshi Kitano (Japon)

Fill the Void, Rama Bursztyn et Yigal Bursztyn (Israël)

Pieta, Kim Ki-duk (Corée du Sud)

La Bella Addormentata, Marco Bellocchio (Italie)

E’ Stato il Figlio, Daniele Cipri (Italie)

At Any Price, Ramin Bahrani (Etats-Unis, Royaume-Uni)

La Cinquième Saison, Peter Brosens, Jessica Woodworth (Belgique, Pays-Bas et France)

Un Giorno Speciale, Francesca Comencini (Italie)

Passion, Brian De Palma (France, Allemagne)

Superstar, Xavier Giannoli (France, Belgique)

Spring Breakers, Harmony Korine (Etats-Unis)

Thy Womb, Brillante Mendoza (Philippines)

Linhas de Wellington, Valeria Sarmiento (Portugal, France)

Paradise: Faith, Ulrich Seidl (Autriche, France, Allemagne)

Betrayal, Kirill Serebrennikov (Russie)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X