Réalisé par Kang Je-gyu, à qui l’on doit le très bon « Frère de sang », ce que bien sur vous savez car vous avez lu notre article sur le box office coréen, my Way est disponible sur les écrans de Corée depuis quelques jours, on espère que celui ci est une réussite.

Pour le moment les premières notes des spectateurs sont assez bonne avec 73% d’avis positif, il faut dire qu’avec un budget de 25 millions de $ et un tournage dans 5 pays (dont la France), le réalisateur avait les moyens de faire quelques chose de sympa à l’aide de son casting international de premier choix : Jang Dong-Gun (Good Morning President), Joe Odagiri (Blood and Bones) et Bingbing Fan (Twins Effect 2)

My Way par le réalisateur de frères de sang : Bande annonce et présentationaffiche my way5 My Way par le réalisateur de frères de sang : Bande annonce et présentation  My Way par le réalisateur de frères de sang : Bande annonce et présentationaffiche my way4 My Way par le réalisateur de frères de sang : Bande annonce et présentation  My Way par le réalisateur de frères de sang : Bande annonce et présentationaffiche my way5 My Way par le réalisateur de frères de sang : Bande annonce et présentation

Au niveau de l’histoire c’est un peu différent de ce à quoi nous sommes habitué puisque le réalisateur se penche sur la seconde guerre mondial, tout en y installant un contexte coréen et surtout un aspect pas forcement connu : Pendant l’occupation japonaise de la Corée en 1928, le jeune Tatsuo (plus tard joué par Joe Odagiri) arrive avec ses parents à Séoul, où le grand-père Tatsuo est stationné en tant que fonctionnaire de l’armée. A son arrivée à la maison de son grand-père, Tatsuo rencontre un jeune garçon coréen nommé Joon-Sik (par la suite joué par Jang Dong-Gun). Joon-Sik, sa jeune sœur et son père travaille et réside dans la maison du grand père. Tatsuo et Joon-Sik aiment tous les deux courir le marathon.

Maintenant lycéen, Tatsuo gagne une course de marathon. Pour célébrer la victoire de Tatsuo, une fête est tenu à la maison de son grand-père. Joon-Sik et sa famille servent de la nourriture pendant la fête. Un homme donne une petite boîte au père de Joon-Sik lui demandant de donner la boîte comme un cadeau à Tatsuo. Celui ci ouvre la boîte et en sort une petite poupée, un déclic est alors entendue. Le Grand-père de Tatsuo attrape soudain la poupée et plonge au-dessus de lui. Une violente explosion se produit alors.

le grand père de Tatsuo meurt dans l’explosion et le père de Joon-Sik est emmené par la police. Il est libéré par la police, mais n’est plus le même homme. Sévèrement battu et maintenant paralysé, Joon-Sik et sa famille sont expulsés de la maison de Tatsuo. Tatsuo avertit Joon-Sik de ne jamais croiser sa route à nouveau.

Pourtant ceux ci vont se croiser lors d’une course qualificative pour les jeux Olympique, alors que Joon-Sik gagne la course c’est Tatsuo qui est déclaré vainqueur. Une émeute éclate alors et les coréens arrêté sont enrôlé de force dans l’armée japonaise.

Alors que les coréens n’ont normalement pas le droit de participer aux qualifications Joon-Sik obtient finalement ce droit.

La course se déroule avec une large participation. Coréens et les Japonais acclament leurs coureurs préférés. Vers la ligne d’arrivée, Tatsuo détient une mince avance sur Joon-Sik, mais est rattrapé avant de franchir la ligne d’arrivée par Joon-Sik. Pourtant, l’annonceur déclare Tatsuo comme le vainqueur. Face à cette injustice une émeute éclate rapidement, les coréens arrêtés sont enrôlés de force dans l’armée japonaise.

Maintenant Joon-Sik et d’autres Coréens se trouvent dans la lutte pour l’armée impériale japonaise en Chine. Un jour, ils se réunissent en ligne pour saluer un nouveau colonel japonais pour leur unité. L’homme qui sort de la voiture est Tatsuo …ils se retrouvent au cœur du conflit en le Japon et l’URSS.

L’histoire peut être très interessante, puisque les films sur la seconde guerre mondial d’un point de vu asiatique (et coréen) ne sont pas légion.

Pour le moment les droits n’ont pas encore été acheté chez nous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X