Si hong-kong est connu pour faire des films efficaces avec des couts de productions réduit la normalité hollywoodienne est de plus en plus présente. La 3D n’arrangeant rien on parle cette fois d’un projet à 300 millions de $, une trilogie sur un classique de la littérature chinoise.

Journey to the West : le projet à 300 millions de $ de Zhang Jizhong et James Cameronjames cameron Journey to the West : le projet à 300 millions de $ de Zhang Jizhong et James Cameron

Évidemment avec une telle somme il faut un casting à la hauteur, aussi bien devant que derrière la caméra. Le projet voulant être en 3D c’est tout naturellement vers James Cameron que le producteur s’est tourné. Cette fois ce ne sera pas en tant que réalisateur mais surtout en tant que conseiller technique et aide pour le scénario que le canadien va intervenir.

Au scénario on parle justement de Neil Gaiman, un des co-auteur du script de « Beowulf », de son coté Zhang Jizhong a déjà produit en 2010 une adaptation pour la télévision, mais cette fois les enjeux économique ne sont pas les mêmes.

Le tournage du film devrait commencer en 2012 pour une sortie en 2013. A la réalisation de nombreux noms circulent dont celui de Guillermo del Toro, qui devrait participer à l’addition finale.

Un tel projet ne pouvant se faire avec un inconnus derrière la camera.

Gaiman a été choisie par Zhang en raison de son aptitude exceptionnelle à l’interprétation et à l’embellissement des classiques et pour son intérêt puisqu’il a lu ce livre dans son enfance, qui raconte l’histoire d’un moine et trois protecteurs de voyage au « Royaume de l’Ouest » (aka l’Inde) pour récupérer des reliques sacré de Bouddha.

Comme ci la littérature chinoise ne comportait pas suffisamment d’histoire le film devrait avoir comme concurrent indirect « Le roi singe 3D » de Pou-Soi Cheang avec au casting Donnie Yen, Yun-Fat Chow, Siu-Wong Fan, Aaron Kwok ou encore Cecilia Cheung. L’avantage pour le projet de Pou-Soi Cheang est que le film est déjà en route et devrait sortir en juillet 2012.

Le film vise un marché international et sera tourné en anglais et dispose d’un mélange d’acteurs occidentaux et chinois.

Source : CRI english

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X