Voici le thriller de l’année et l’un des meilleurs films thaï du genre que j’ai vu dernièrement (et j’en vois un paquet). Comme je n’arrête pas de le dire ici, le cinéma thaïlandais sort régulièrement de très bonnes comédies et aussi de très bon thriller (donc pas que des ONG-BAK) Mais on va arrêter de parler de mon amour pour le cinéma thaï pour parler de Slice qui arrive en DVD et Blu-Ray chez nous à partir du 1er février chez Wild Side.

Critique: Slice de Kongkiat Khomsiri3700301019363 Critique: Slice de Kongkiat Khomsiri Critique: Slice de Kongkiat Khomsiri3700301019370 Critique: Slice de Kongkiat Khomsiri

Bangkok est le théâtre d’une série de meurtres terrifiants, dont les victimes sont à chaque fois retrouvées dans des valises rouges. La police, impuissante, décide alors d’engager un ex-tueur à gages aujourd’hui emprisonné pour retrouver l’auteur de ces crimes. Entre l’ancien assassin professionnel et le tueur en série, le face-à-face va devenir inévitable…

Critique: Slice de Kongkiat Khomsirislice3 Critique: Slice de Kongkiat Khomsiri Critique: Slice de Kongkiat Khomsirislice5 Critique: Slice de Kongkiat Khomsiri

Clairement pas un film pour enfants donc…Kongkiat Khomsiri nous plonge ici dans un thriller noir avec une grosse dose de rouge, rouge comme le sang des victimes et comme l’ombre de ce tueur en série. C’est justement cette ombre que Arak Amornsupasiri, parfait dans le rôle de Tai, ex-tueur à gage qui pour sauver la vie de sa copine va devoir reprendre l’enquête, évidemment comme dans tous les films une confrontation va avoir lieu entre les deux protagonistes du film mais l’avantage par rapport à une grosse production made in Hollywood où les méchants sont toujours perdant…cette fois on est dans un film thaï où l’issue parait beaucoup moins évidente. On rajoute à ça un flic corrompue et la recette marche à tous les coups.

Critique: Slice de Kongkiat Khomsirislice photo de presse2 Critique: Slice de Kongkiat Khomsiri Critique: Slice de Kongkiat Khomsirislice photo de presse Critique: Slice de Kongkiat Khomsiri

Le film nous plonge dans un Bangkok et un pays côté sombre où l’ambiance humide et moite du climat se ressent directement devant sa télé, un film sans clim en somme. Ici le réalisateur n’hésite pas à nous faire partager les scènes de crime où celle-ci telle un épisode de Criminal Mind semble réelle, le tueur étant tel qu’indiqué dans la bande annonce « une âme perdue » et la vengeance du tueur n’épargne personne sur son passage

Critique: Slice de Kongkiat Khomsirislice thai1 Critique: Slice de Kongkiat Khomsiri Critique: Slice de Kongkiat Khomsirislice thai2 Critique: Slice de Kongkiat Khomsiri Critique: Slice de Kongkiat Khomsirislice 21 Critique: Slice de Kongkiat Khomsiri

Un vrai bon film donc qu’il faut absolument avoir dans sa vidéothéque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X