A l’occasion de le promo de Dectective DEE and the Mystery of the Phantom Flame, son réalisateur Tsui Hark à accordé une interview au Wall Street Journal. Il revient sur le film, les techniques utilisés pour sa création. Pour rappel le film sera disponible en France courant 2011.

Interview Tsui Hark sur Detective Dee and the Mystery of the Phantom FlameDETECTIVE DEE Interview Tsui Hark sur Detective Dee and the Mystery of the Phantom Flame

Auriez vous pu faire ce film il y’a 20 ans?

Je ne pense pas. Ce aurait été totalement différent, car cela implique une certaine technologie des images de synthèse. Ce que nous avons maintenant ce sont des grands paysages et des effets visuel très fort, très riche, avec un style romantique.

Qu’est ce que vous aimez dans le personnage de Dee Renjie?

J’ai vraiment voulu faire une histoire de détective, j’ai commencer avec une histoire de crime ce qui a crée l’illusion pour Juge Dee.

Comment avez vous fait la recherche sur les personnages?

Il y’a plusieurs année nous n’avions pas accès à autant d’information sur les personnages. Puis internet est venu et nous avons commencer à explorer pour de la matière et les informations sur lui. Quand nous avions suffisamment appris, nous avons commencer à écrire une histoire sur sa vie.

Le film dépeint un fort contraste entre les caractères du cérébrale Juge Dee et la tyrannique impératrice Wu.

Selon l’histoire, Dee Renjie avait une grande influence sur elle. L’impératrice Wu a été très forte dans son contrôle du gouvernement et des méthodes de torture utilisées afin d’éliminer ses ennemies. Quand Dee Renjie est devenu un ministre, elle a progressivement changé.

Source: The Wall Street Journal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X